L’histoire n’est pas aussi simple que celle présentée ces jours-ci...

Un couple franco-ukrainien proche du couple raconte...

A Arles, Patrick et Héléna*, un couple franco-ukrainien qui tient à garder l'anonymat pour des raisons personnelles, sont des amis d'Irina Belenkaya, la maman de la petite Elise, soupçonnée d'avoir enlevé sa fille Elise. Ils nous ont confié leur sentiment.

Dans quelles circonstances avez-vous connu Irina Belenkaya ?
Héléna. Nous nous sommes rencontrées lors d'un cours pour apprendre le français.

Je suis ukrainienne, et elle est russe. Immédiatement des liens se sont créés. C'était début 2006. Rapidement elle est venue prendre ses repas le midi chez moi et, en 2007, elle mangeait ici tous les jours. C'était une jeune femme souvent triste, mais sérieuse et instruite, elle lisait tout le temps.

Dans quel état d'esprit était-elle ?

Héléna. Elle parlait toujours très bien de son mari, elle disait qu'il était intelligent et généreux. Elle avait demandé à son mari de déménager et d'avoir un appartement à eux, car le couple et Elise vivaient chez les parents de Jean-Michel.

Elle vous parlait de ses relations de couple ?

Patrick. Elle souffrait beaucoup du manque de communication entre eux. C'est, je crois, aujourd'hui encore le noeud du problème. Les petites choses prenaient des proportions inimaginables. Par exemple fin 2007, elle est partie à Moscou avec Elise pour garder sa fille aînée, car le père de cette dernière était en voyage. Le papa d'Elise est allé voir la justice car il craignait de ne plus les revoir. Elle était mariée, et elle a dû se justifier devant les autorités françaises. Elle en a été malheureuse. Elle ne voulait pas divorcer non plus.

Vous ne considérez pas que ce départ fin 2007 était un enlèvement ?

Héléna et Patrick. L'histoire n'est pas aussi simple que celle présentée ces jours-ci. Irina a accouché seule à Moscou, ça, c'est vérifiable. Elise est née en Russie, son père ne l'a pas vue jusqu'à ce qu'elle ait 6 mois. Irina nous a dit qu'elle s'était sentie abandonnée à cette époque.

Avez-vous des nouvelles récentes d'Irina ou de sa fille ?

Héléna. Non, la dernière fois c'était par Internet, il y a trois semaines. Elle ne voyait plus sa fille depuis des mois. Elle-même n'a pas grandi avec sa mère, et elle ne voulait pas reproduire cela pour Elise. Certes, si c'est elle qui a enlevé Elise, ce qu'elle a fait n'est pas normal. Mais l'enlèvement d'Elise par le père en septembre dernier n'était pas bien non plus.

* Les prénoms ont été modifiés.

Article le Parisien | Propos recueillis par B.D.L.C. | 23.03.2009

Le Parisien

lettre ouverte à Jean-Michel André

Nominé pour la Prix Nobel de la paix en 2007, le docteur russe Léonide Rochal*, pédiatre du monde a écrit une lettre ouverte à Jean-Michel André, père d'Elise, l'invitant à réfléchir à l'avenir de la petite fille au lieu de la séparer de sa mère.

Affaire Elise : Lettre ouverte